Belle fête de Pâques et bon temps Pascal !

Je vous propose de vivre ce Temps Pascal en redécouvrant, en découvrant mieux l’Église rassemblée, Corps du Christ, présence réelle du Ressuscité.

« Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » … et deux ou trois suffisent … 

Voici quelques textes pour nous y aider.

Sœur Anne Lécu, dominicaine, écrivait pendant le confinement (dans La Vie – mars 2020) :

« Je réalise à quel point ce qui va me manquer pendant ce temps de carême, ce n’est pas d’abord la communion au corps du Christ, mais le rassemblement ecclésial, lors duquel ensemble nous communions au corps du Christ ».

Belle articulation entre l’Église corps du Christ et le corps du Christ que nous recevons sacramentellement.

M. Duthilleul, l’architecte de l’église de nos Sœurs de Dourgne (dans la revue liturgique La Maison Dieu de décembre 2021) :

 « Ce qui est apparu, de façon peut-être moins explicite mais pourtant bien réelle, dans l’expression de la souffrance de ne pas pouvoir communier au corps du Christ, c’est la souffrance de ne pas pouvoir se réunir en son Nom, de le savoir « au milieu de nous ».

Bien avant de prononcer, au présent, la parole de consécration du pain, « ceci EST mon corps » au soir de sa passion, Jésus avait dit, au présent là aussi, « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux » (Mt, 18, 20). Ce présent « je suis« , renvoie à la réponse à Moïse près du buisson brûlant sans se consumer, signe de l’éternel présent, « Celui qui m’a envoyé vers vous c’est Je suis (Ex 3, 14) ». Ce présent nous rappelle que lors de la célébration eucharistique, la rencontre physique avec le Christ commence dès le rassemblement fraternel des fidèles : Jésus n’arrive pas en retard à la messe. Dès le début, debout, il prie avec les fidèles présents, puis ceux-ci l’écoutent, s’offrent avec Lui, l’accueillent en eux, puis partent avec Lui ».

Jésus n’arrive pas en retard à la messe … de quoi peut-être nous faire réfléchir … et il ne part pas non plus juste après la communion …

Bon chemin de Temps Pascal !

Pâques 2022

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.